Chambres d'hotes Cote d'azur autrement

Une collection de chambres d'hôtes de qualité des Alpes maritimes

Matin croissants chauds à Nice sur la promenade des anglais, et après midi un café avant d’attaquer les pistes d’ Isola 2000.

Eh oui, cela est possible, car seulement une heure vous sépare des deux sites : Alors difficile de choisir entre ski nautique et ski Alpin !

Avec ses 320 jours d'ensoleillement annuel, la Côte d'Azur vous attend toutel'année pour découvrir ses trésors de Menton à l'Estérel. N'oubliez pas le moyen et haut pays qui regorgent de curiosités (vieux villages authentiques, marchés paysans, églises médiévales...)

Manger autrement, c’ est aussi découvrir les spécialités locales, passer du pain bagnat acheté au marché au restaurant étoilé est un plaisir facile, chacun des villages ou chacune des stations balnéaires recèlent de bonnes adresses et les propriétaires des maisons d'hôtes qui vous hébergent sont là pour vous aider à dénicher les bonnes adresses.

Avec près d'une centaine de musées, la Côte d'Azur dispose de l'ensemble muséal le plus large de France après la région parisienne. Grâce à des visites guidées ou selon votre propre curiosité, vous y découvrirez des collections exceptionnelles, sur toutes les époques et toutes les formes d'expression.

La route des chapelles et des églises rurales construites ou simplement re-décorées à l’époque baroque du XVIII siècle, nous mènent aux villages perchés de l’arrière pays niçois;
d’Utelle, à Sospel en passant par Saint-Martin-Vésubie, Belvédère, et la Bollène-Vésubie

A travers de larges terrasses plantées d’oliviers et d’un paysage à la végétation de moyenne montagne, ce circuit à la découverte des édifices baroques, serpente la vallée de la Vésubie au cours duquel on peut admirer un riche patrimoine culturel et religieux au fil de ces villages médiévaux.

Utelle bénéficie d’un remarquable panorama sur les montagnes de la forêt de Turini et de la Gordolasque. On y admire, les maisons médiévales, les ruelles en escalier, les arcs en ogive ainsi que l’église Saint Véran classée monument historique.
Chapelle de Pénitents blancs XVIIe siècle ex-couvent des Franciscains 1639 - 1681

Saint-Martin-Vésubie, cette petite cité médiévale anciennement fortifiée, conserve des restes d'enceinte et des portes en arc brisé et se caractérise par ses maisons gothiques, ses beaux porches et linteaux, ses maisons alpines à hauts balcons, son église Saint Martin et de l’Assomption XVIIe siècle
Notre-Dame de l'Assomption

Belvédère un village perché aux maisons étroites et serrées qui dominent la rive gauche de la Vésubie, son confluent, la Gordolasque, et le village de Roquebillière-le-Vieux.
Au gré des ruelles, vous découvrirez ses hautes maisons fortifiées, la Maison du Chevalier, la Maison du Tribunal et le Moulin à huile ainsi que son Eglise Saint Pierre et Saint Paul vers 1620

Le village de La Bollène-Vésubie est situé à flanc de montagne. De ses origines médiévales, il conserve ses ruelles en escalier et ses maisons bâties à même la roche.
L’unité des toits et de hautes maisons alpines serrées les unes contre les autres est dominée par l’ imposante église St Laurent aux couleurs pastel et au clocher de tuiles vernissées.

Sospel est l’ancienne route du sel, entre la Méditerranée et le Piémont. Ce village possède un charme particulier avec ses façades en trompe l'œil et son Pont Vieux médiéval reliant les deux rives de la Bévéra et son ancienne cathédrale.
Cathédrale Saint Michel 1641 - 1720

Vous pourrez poursuivre ce circuit, sur la rive gauche de la Bévéra, la chapelle Sainte Croix de la confrérie des Pénitents Blancs possède un décor baroque remarquable. Pour la visiter, il est nécessaire de s'adresser à l'office de tourisme. Chapelle Sainte Croix XVIe siècle

Ste Croix des Pénitents blancs

Entrevaux et sa citadelle fortifiée

Située dans les alpes de Hautes Provence, le village d’Entrevaux mérite bien que l’on s’y attarde. Du haut de ses remparts, le panorama est grandiose!

Construit sur les flancs d'un éperon rocheux, ce site unique est composé de casernes, ponts levis et de fortifications classés au Monuments Historiques.

On pénètre à l’intérieur de la cité médiévale, surplombée par une citadelle, par la Porte Royale et de son imposant pont-levis.

Au détour des ruelles sinueuses, des maisons hautes et étroites, des petites places ombragées, des fontaines anciennes et des jardins en terrasses, on y découvre le moulin à huile du 18ème siècle qui fonctionne toujours. Le cadran solaire sur la Maison Fulconis qui donne l’heure aux habitants depuis le 16ème siècle. Et, le four à pain appelé «four banal» en référence à la redevance (« ban ») imposée aux habitants pour l’utilisation des équipements (pressoir, moulin, four…) appartenant au seigneur du fief

Au bout du village se trouve la petite cathédrale gothique Notre-Dame de l'Assomption abritant un magnifique décor baroque et un orgue du 18ème siècle. Bien que cette église du 17ème siècle ait perdu son rôle officiel en 1790, elle garde son appellation de Cathédrale.

Le chemin d'accès escarpé et pavé menant à la citadelle, érigée en place forte par Vauban au XVII siècle, ne compte pas moins de 9 rampes en zigzag taillées dans la roche.
Il commence devant la poudrière transformée aujourd'hui en petit musée qui retrace l'histoire militaire d'Entrevaux. Sous Louis XIV, 9000 kg de poudre à canon y étaient entreposés représentant un danger inconsidéré pour la population.

Autres héritage du passé, ces deux ouvrages imposants, qui se dressent à proximité d’Entrevaux, en forme d'aqueduc servant de déversoirs pour les éboulis et l'eau de ruissellement.

Sous le nom d’«éléphants » ils permettaient de protéger la route de Nice à Dignes mais aussi la ligne des Chemins de Fer de Provence qui longe le Var.

Aujourd’hui encore, le célèbre « Train des Pignes » très apprécié des touriste relie quatre fois par jour les villes de Digne les Bains et Nice avec un arrêt à Entrevaux.

Perché sur un pic vertigineux de 760 m, Gourdon est un des villages médiévaux qui fait partie des 149 « Plus Beaux Villages de France »

Il surplombe la verdoyante vallée du Loup. Un emplacement qui lui a valu le surnom de « Nid d'Aigle »

Gourdon (c) CRT Riviera Cote azur

Le village de Gourdon a gardé un charme authentique avec ses remparts, son église romane du XII°siecle et son château féodal du IX siècle dont les jardins ont été dessinés par André Le Nôtre.
(les jardins se visitent uniquement d’avril à Septembre sur réservation).

Il fait également, bon arpenter ses ruelles où se mêlent senteurs parfumées et saveurs gourmandes, alignant maisons provencales, boutiques d’artisanat, ateliers de sculpture et commerces traditionnels.

Depuis la place Victoria - la visite le 19 avril 1891 de la Reine Victoria à Gourdon est à l’origine du nom - et par beau temps, l’on peut admirer la somptueuse vue panoramique du littoral azuréen, de Nice à Théoule sur mer

Pour les bons marcheurs, vous pouvez prendre le pittoresque Sentier du Paradis qui descend à Pont du Loup.

FaLang translation system by Faboba