Chambres d'hotes Cote d'azur autrement

Une collection de chambres d'hôtes de qualité des Alpes maritimes

Le premier festial es jardins de la côte d'azur aura lieu du 1er Avril au 1er Mai, réservez la date !

Deux compétitions pour ce festival : le festival « in » qui est un oncours de jardins éphémères de 200 m2 installés dans les centres villes de plusieurs viles dont Cannes - la Villa Rothschild, à Menton – Jardin Biovès, à Grasse- Place du Petit Puy et Place de l’Eveché, à Nice – Jardin Albert 1er sur la Promenade du Paillon, à Antibes – Pinède Gould à Juan les Pins.

la seconde partie du Festival, le « off », oncerne des expositions, conferences sur le theme of gardens, des journées portes ouvertes pour visiter des jardins existants et d'autres evénements.

La ôte d'azur est rihe en spetacles et manifestation de la culture et ne se résume pas aux plages et au soleil !

festival des jardins

Créé en 1986 grâce à la donation du photographe André VILLERS, ce musée réunit entre autres, les clichés de Pablo Picasso dans l'intimité.

Dans le vieux village, rue de l'église à Mougins, le musée de la Photographie André Villers présente une collection d’anciens appareils et d'accessoires photographiques. On y trouve de nombreux portraits de Picasso, vus par les plus grands photographes de l’époque contemporaine : Robert Doisneau, David Douglas Duncan, Jacques-Henri Lartigue, Sanford Roth, Edward Quinn, Lucien Clergue, Denise Colomb, Raph Catti, et André Villers, qui a donné son nom au musée. André Villers est à l’origine du lien qui unit Pablo Picasso, Mougins et la photographie.

André Villers rencontre Pablo Picasso en 1953. Le peintre entretient des rapports privilégiés avec les photographes dont le travail repose sur un intérêt artistique, allant au-delà du simple cliché. Robert Doisneau, Jacques-Henri Lartigue, Lucien Clergue dont l’œuvre est également présente au musée, ont tous insisté sur l’intérêt que Picasso portait à la photographie.

En plus de Picasso, André Villers photographie les grands artistes du vingtième siècle : ses portraits de Dali, Miro, Léger, Le Corbusier, Boulez ont fait le tour du monde. Il s’inscrit aussi dans la voie de la photographie dite plasticienne, dans l’abstraction, le découpage, le photogramme, le pliage d’ombres... Des photographies prises par Villers, découpées par Picasso, puis à nouveau reprises par le photographe au cours d’un travail de laboratoire.

La collection permanente de ce musée, retrace son histoire. Tout au long de l’année, des expositions temporaires de photographes de renom sont organisées.

L'olivier est présent depuis fort longtemps en France. Des feuilles fossilisées ont été retrouvées à la St Baume en Provence. Elles attestent la présence de l'olivier d'au moins 20 000 ans.

Il y a 2500 ans, les Phocéens, les Grecs et les Romains ont apporté de nouvelles techniques pour cultiver et pour utiliser les fruits de cet arbre: c'est l'oléiculture.

Le Cailletier est l'une des principales variétés françaises pour la préparation des olives au naturel. Elle est l'une des plus appréciées de cette catégorie en raison de son fruité caractéristique, d'une grande finesse. Elle est également utilisée pour la préparation de pâte d'olive et d'huile. C'est la principale variété des Alpes-Maritimes où elle représente près de 95% des olives cultivés. C'est un arbre de très grand développement (jusqu'à 8-10m de hauteur)

Niché au coeur de la Provence, dans l'arrière pays Niçois entre Cannes et Grasse, c'est dans le petit village provençal d'Opio que vous pouvez découvrir l'un des plus grands moulins à l'huile de la région.
De nos jours, le moulin est placé au 5ième rang français et 1er dans la région. Il y travaille en moyenne 1000 tonnes d'olives par an et 200 000 litres d'huile.

Aujourd'hui le moulin d'Opio pressent les olives des petits producteurs et des particuliers. Même à partir d'une toute petite quantité d'olives, chacun peut venir au moulin et repartir avec son huile.

Il y a moyen de visiter le moulin en pleine activité et ainsi voir de très près la fabrication de l'huile d'olive.

Les visites, assurées par un guide, sont proposées aux enfants et familles tout au long de l'année (4 à 7 visites programmées par jour selon disponibilités) tous les jours sauf samedi, dimanche et jours fériés.

La boutique est installée dans le vieux moulin du XVème siècle où l'on peut admirer les anciennes presses en pierres taillées ainsi que les vieilles meules jadis entrainées par des engrenages en bois restés intactes depuis leur dernière utilisation il y a 2 siècles. Vous y aurez la possibilité de déguster de l'huile d'olive et des spécialités locales.

Le goût de l'huile d'olive vierge extra varie en fonction de plusieurs facteurs (terroirs, savoir-faire, variétés d'olives, climat,...) Une huile est toujours différente d'un producteur à l'autre et d'une année sur l'autre.

Le Moulin d'Opio
2 route de Châteuneuf
06650 Opio
tel +33 4 93 77 23 03

FaLang translation system by Faboba