Chambres d'hotes Cote d'azur autrement

Une collection de chambres d'hôtes de qualité des Alpes maritimes

Au large de Juan les Pins 

Les îles de Lérins sont une destination paisible pour profiter des joies de la baignade ou de la promenade dans une nature préservée. Ce havre de paix, situé face à la ville de Cannes et au large de cannes et de Juan les Pins (15 minutes de traversée), comprend deux îles dont l’une est consacrée à la vie monastique depuis la fin du IV ème siècle.

Une nature fragile et protégée

Outre les trésors historiques et les forêts luxuriantes, les îles de Lérins cachent des fonds sous-marins très riches en faune et en flore. Mais cette nature est très fragile et de nombreuses précautions sont prises pour la préserver. L’Office National des Forêts veille sur la végétation qui s’épanouit dans ce climat privilégié. A l’ouest de l’île Marguerite, l’étang du Batéguier renferme une réserve ornithologique, véritable abri pour les oiseaux migrateurs.

Les îles de Lérins vous feront oublier les tumultes de la côte d'Azur et de la foule et vous offriront un moment de détente absolue.

A partir du mois d'avril, quatre départs de bateaux de Juan les Pins pour St Marguerite et toute l'année des départs de Cannes pour les deux îles .

Rares pastels de Marc Chagall
du 26 mars au 11 juin

 L’exposition des pastels de l''artiste, organisée par les musées nationaux des Alpes-Maritimes, réunit des œuvres qui appartiennent au musée depuis son ouverture en 1973, mais qui sont très rarement montrées au public. Elles sont en effet d’une extrême fragilité. Chagall a choisi, pour travailler à l’élaboration du Message Biblique, un matériau qui lui donne une extraordinaire liberté de choix et de geste : le pastel.
Cette sorte de craie, souple d’utilisation comme un crayon de couleur, offrant les coloris les plus diversifiés, denses et profonds, prend sur le papier à dessin un aspect velouté. Cependant, tout comme une craie sur un tableau noir, le pastel n’adhère pas bien sur son support. Quand il n’est pas fixé, comme c’est le cas pour les pastels de Chagall, il reste extrêmement volatil et rend toute manipulation dangereuse pour l’œuvre.
Ces dessins montrent pourtant la force et le brio des essais de couleur de Chagall et la rapidité comme la liberté des gestes du peintre dans la mise en place des compositions et des formes. Ils donnent aussi de précieuses indications sur le travail approfondi de l’artiste et l’évolution de sa pensée au fur et à mesure de l’élaboration des grandes peintures du Message Biblique.

Le Château Grimaldi d’Antibes devient officiellement musée Picasso en 1966. Il est le premier musée dédié à Pablo Picasso, artiste majeur du XXème siècle et fondateur du cubisme.

Tout commence en 1946, lorsqu’il installe son atelier au 1er étage du Chateau. Il réalise en l’espace de 2 mois, 23 peintures et 44 dessins, qu’il laisse en dépôt à la ville d'Antibes. Un an après, on assiste à l'inauguration officielle de la salle Picasso, marquée par un premier accrochage de ces 67 oeuvres, à laquelle s’ajouteront quelques mois plus tard, une collection de 78 céramiques réalisées à l'atelier Madoura de Vallauris.

Au fil du temps, de nouvelles salles sont ouvertes au public. Grâce aux dons, aux achats, aux dépôts d’état et de la dation de Jacqueline Picasso en 1991, peintures, céramiques et dessins de Picasso complèteront les cimaises de l’étage voué à l’artiste.

Entre temps, le Musée s’enrichit des peintures de Nicolas de Staël et Fernand Léger, des dessins de Kostia Terechkovitch, des gravures de Paul Leuquet, ce qui permet de propose aux amateurs d’art un parcours de visite permanent de ces différentes oeuvres.

Autre entrée remarquée au musée Picasso, la très riche collection d'art moderne constituée de dons exceptionnels consentis par les artistes ayant exposé au musée et d'acquisitions représentant les grands courants de l'art du XXe siècle et XXIe siècles, tels que : Arman, Atlan, Balthus, Ben, Bioules, Bloch, Buraglio, Bury, Calder, Cane, Castellas, César, Chillida, Clavé, Combas, Corneille, Crotti, Debré, Dezeuze, Ernst, Gleizes, Goetz, Hantaï, Hartung, Jaccard, Klein, Leppien, Magnelli, Malaval, Mansouroff, Mathieu, Meurice, Modigliani, Music, Picabia, Pincemin, Raynaud, Raysse, Sarkis, Spoerri, Viallat...

Quant à la terrasse du château qui accueille une remarquable présentation de sculptures signées Germaine Richier, Joan Miró, Bernard Pagès, Anne et Patrick Poiri, elle offre également une somptueuse vue sur la mer et le cap d'Antibes.

Un musée à ciel ouvert dans la ville de Nice :
Sur le tracé du tramway, dans les espaces urbains renouvelés du paysage niçois : 224 oeuvres d''art contemporain on été pléacées dans les grandes artères, les places  et les nouveaux quartiers
 Un parcours de visites avec des guides conférenciers. est proposé au public au tarif de 8 € (titre de transport sur le tramway 2 €)

Il existe des promenades de charme sur la Côte d’Azur et plusieurs d’entre elles se situent sur la commune d’Antibes-Juan les pins. Laissez vous guider par des habitants qui aiment leur ville et connaissent les plus beaux coins, parfois paradisiaques ; sortez des « sentiers battus » par la majorité des touristes.

FaLang translation system by Faboba