Chambres d'hotes Cote d'azur autrement

Une collection de chambres d'hôtes de qualité des Alpes maritimes

Entrevaux et sa citadelle fortifiée

Située dans les alpes de Hautes Provence, le village d’Entrevaux mérite bien que l’on s’y attarde. Du haut de ses remparts, le panorama est grandiose!

Construit sur les flancs d'un éperon rocheux, ce site unique est composé de casernes, ponts levis et de fortifications classés au Monuments Historiques.

On pénètre à l’intérieur de la cité médiévale, surplombée par une citadelle, par la Porte Royale et de son imposant pont-levis.

Au détour des ruelles sinueuses, des maisons hautes et étroites, des petites places ombragées, des fontaines anciennes et des jardins en terrasses, on y découvre le moulin à huile du 18ème siècle qui fonctionne toujours. Le cadran solaire sur la Maison Fulconis qui donne l’heure aux habitants depuis le 16ème siècle. Et, le four à pain appelé «four banal» en référence à la redevance (« ban ») imposée aux habitants pour l’utilisation des équipements (pressoir, moulin, four…) appartenant au seigneur du fief

Au bout du village se trouve la petite cathédrale gothique Notre-Dame de l'Assomption abritant un magnifique décor baroque et un orgue du 18ème siècle. Bien que cette église du 17ème siècle ait perdu son rôle officiel en 1790, elle garde son appellation de Cathédrale.

Le chemin d'accès escarpé et pavé menant à la citadelle, érigée en place forte par Vauban au XVII siècle, ne compte pas moins de 9 rampes en zigzag taillées dans la roche.
Il commence devant la poudrière transformée aujourd'hui en petit musée qui retrace l'histoire militaire d'Entrevaux. Sous Louis XIV, 9000 kg de poudre à canon y étaient entreposés représentant un danger inconsidéré pour la population.

Autres héritage du passé, ces deux ouvrages imposants, qui se dressent à proximité d’Entrevaux, en forme d'aqueduc servant de déversoirs pour les éboulis et l'eau de ruissellement.

Sous le nom d’«éléphants » ils permettaient de protéger la route de Nice à Dignes mais aussi la ligne des Chemins de Fer de Provence qui longe le Var.

Aujourd’hui encore, le célèbre « Train des Pignes » très apprécié des touriste relie quatre fois par jour les villes de Digne les Bains et Nice avec un arrêt à Entrevaux.

FaLang translation system by Faboba
vdiv-Diot-3772mpx.jpg